Holy Spirit Province Saint-Esprit
Franciscans of CanadaFranciscains du Canada

Ordo Fratrum Minorum

Hymne franciscain à l’eau du Saint-Laurent

Loué sois-tu, mon Seigneur,

par sœur Eau du majestueux fleuve St-Laurent,

cette ‘rivière qui marche’ de l’embouchure du lac Ontario

jusqu’à l’élargissement des rives,

à la hauteur de Pointe-des-Monts sur la Côte Nord

et du Cap-Chat sur la péninsule gaspésienne.

 
Loué sois-tu, mon Seigneur,

par sœur Eau des Mille Îles,

là où le fleuve Saint-Laurent prend naissance.

Des milliers d’îles, s’égrènent dans ses méandres

où sont loties des cabanes ou des résidences d’été,

au milieu de ses eaux scintillantes.

 
Loué sois-tu, mon Seigneur,

par sœur Eau du lac Saint-François,

le premier élargissement du fleuve Saint-Laurent.

Elle est ‘utile’ cette eau du lac,

avec ses trois barrages régularisant les débits du fleuve

et ses deux centrales produisant de l’énergie propre.

 
Loué sois-tu, mon Seigneur,

par sœur Eau du lac Saint-Louis.

Au confluent de grandes voies d’eau,

ce lac reçoit deux masses d’eau principales :

les eaux vertes des Grands Lacs sur la rive sud

et les eaux brunes de la rivière des Outaouais sur la rive nord.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur,

par sœur Eau des îles de Montréal.

Cet ’extraordinaire carrefour d’eaux courantes’ baigne 234 îles

dont 130 sur la rivière des Mille-Îles.

La plus grande île de l’archipel est celle de Montréal

et la deuxième celle de l’île Jésus formant la ville de Laval.

 
Loué sois-tu, mon Seigneur,

par sœur Eau du lac St-Pierre,

la plus vaste plaine d’inondation en eaux douces du Québec.

‘L’eau presque dormante dans le lac fort poissonneux’,

baigne un archipel d’une centaine d’îles

abritant l’une des plus grandes héronnières connues au monde.

 

Loué sois-tu, mon Seigneur,

par sœur Eau des Trois-Rivières,

« nommé ainsi parce qu’il sort des terres une assez belle rivière

qui se vient décharger dans le fleuve Saint-Laurent

par trois principales embouchures, causées par plusieurs petites îles

qui se rencontrent à l’entrée de cette rivière ».

 

Loué sois-tu, mon Seigneur,

par sœur Eau de l’île d’Orléans,

le lieu où débute l’estuaire du Fleuve St-Laurent.

L’île a été témoin de l’arrivée de Jacques Cartier, en 1535,

de Samuel de Champlain, en 1603,

et des premiers missionnaires, les Récollets, en 1615.

 
Loué sois-tu, mon Seigneur,

par sœur Eau de la Grosse-Île.

Cette île isolée sur le fleuve mais à proximité de la ville de Québec

fut le premier contact en terre canadienne

pour des milliers de personnes malades ou gardées sous observation.

Ce mémorial-des-Irlandais est surnommé l’île de la quarantaine.

 
Loué sois-tu, mon Seigneur,

par sœur Eau de l’île-aux-Coudres

située dans l’une des régions les plus belles du Québec.

« Celle île mesure environ trois lieues de long sur deux de large

et est une fort bonne terre et grasse,

pleine de beaux et grands arbres de plusieurs sortes. »

 

Loué sois-tu, mon Seigneur,

par sœur Eau de l’embouchure du Saguenay à Tadoussac,

où se mélangent les eaux chaudes de surface et les eaux froides des profondeurs.

Au confluent de la rivière Saguenay et celle du fleuve Saint-Laurent,

Tadoussac fut jadis le lieu de rencontre privilégié des Amérindiens

descendus du nord par le Saguenay et de ceux venus du sud par le Saint-Laurent.

 
Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur eau du grand fleuve,

sœur ‘précieuse et chaste’ qui coule comme un fleuve de vie :

« Un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin…»

et « le fleuve de vie, limpide comme du cristal, jaillissait du trône de Dieu ».

À l’origine de la vie en ce monde et au commencement de la vie éternelle,

il y a le courant du fleuve de vie.

 

Georges Morin, o.f.m.