Holy Spirit Province Saint-Esprit
Franciscans of CanadaFranciscains du Canada

Ordo Fratrum Minorum

Immaculée Conception de la Vierge Marie

Immaculée Conception de la Vierge Marie

(Mon homélie, 8 decembre 2018, Luc 1, 26-38)

Aujourd’hui, nous célébrons la fête de la conception immaculée de la Vierge Marie. C’est peut-être la fête la moins comprise de toutes les fêtes dans le calendrier de l’Église. Mais comprendre cette fête nous aide à saisir l’importance de l’Avent pour préparer comme il faut pour la fête de Noël.

Imaginer la situation présentée dans l’Évangile que nous avons entendue. Marie écoute la parole d’un ange qui lui livre un message : son fils sera le Fils du Très-Haut, le Seigneur Dieu, et son règne n’aura pas de fin. Elle deviendra ainsi la mère de Dieu et cela transformera totalement son existence qui sera tout à fait quelque chose de nouveau pour elle.

Après avoir écouté ce message bouleversant, elle répond à l’ange : « Voici la servante du Seigneur, que tout m’advienne selon ta parole. » Elle accepte cette nouvelle non pas seulement dans un esprit de soumission, mais dans la joie. L’Évangile continue avec Marie chantant le Magnificat.

Cette confiance totale dans la volonté de Dieu et son amour pour son peuple est presque impossible d’y croire. En général, les personnes humaines sont plus intéressées que Marie en ce qui concerne leur indépendance et le contrôle de leur avenir.

La confiance de la Vierge Marie en Dieu et sa relation avec lui ne peuvent pas être aussi distantes que les nôtres. Sa relation avec Dieu n’est pas défigurée par le péché originel, le péché qui a dégradé la relation entre Dieu et les hommes à l’origine. Pour nous tous, la relation avec Dieu est très fragile, et notre confiance en Dieu ne peut pas être parfaite comme celle de la Vierge Marie.

La conception immaculée de Marie est l’expression de notre compréhension que la Vierge Marie était une personne humaine, conçue par des parents humains comme nous tous, mais choisie particulièrement par Dieu pour une nouvelle relation avec lui. Elle est née sans le péché originel comme sont nés les premiers êtres humaines Adam et Eve avant leur chute, en anticipant la réparation de la relation entre Dieu et les hommes par le sacrifice de Jésus Christ.

Nous tous participons à la nouvelle relation avec Dieu qui est devenue possible grâce à Jésus Christ. Nous prenons part déjà à la vie éternelle promise par sa résurrection. Mais nous participons aussi aux conséquences du péché originel, le péché du monde. Ni notre confiance en Dieu ni notre obéissance à sa volonté ne sont parfaites.

En célébrons la conception immaculée de la Vierge Marie, nous rendons grâce à Dieu pour sa vie. Grace à elle et sa conception immaculée, le verbe s’est fait chair et a habité parmi nous.

En célébrons L’Immaculée Conception pendant l’Avent, nous nous souvenons que notre foi doit être comme la foi de la Vierge Marie pour accepter la parole de Dieu dans notre cœur comme elle.

Pendant l’Avent, nous nous souvenons que nous devons apprendre d’avoir la confiance de Marie pour dire : « Voici la servante du Seigneur ». Dans cet esprit-là, nous devons nous préparer pour la fête de Noël.

 

(Je remercie Éléonore, mon professeur à L’Ecole international de langues YMCA, qui m’aide chaque semaine avec mes homélies.)