Holy Spirit Province Saint-Esprit
Franciscans of CanadaFranciscains du Canada

Ordo Fratrum Minorum

Don Mac Donald nommé Chanoine pour l’oecuménisme

Don Mac Donald nommé Chanoine pour l’oecuménisme

Notre frère Don Mac Donald a reçu un très bel honneur. Cette reconnaissance est arrivée comme un beau cadeau. En janvier dernier, il a reçu le titre de Ecumenical Honorary Canon par le Diocèse anglican d’Edmonton, en considération pour son travail pour l’avancement de l’oecuménisme.

Cet honneur, avant tout honorifique, lui a été décerné pendant la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens. Il s’est montré très touché par ce titre reçu en hommage pour toutes ces années consacrées à promouvoir le dialogue entre les religions chrétiennes. « L’oecuménisme m’intéresse depuis mon ordination il y a près de 60 ans. Le Concile Vatican II a clairement dit que l’oecuménisme faisait partie de la mission de l’Église catholique. » Lors de ses études de doctorat, il avait même choisi comme sujet de thèse la théologie du grand Archevêque de Canterbury, Michael Ramsey. « Très tôt après mon ordination, je suis entré en contact avec des théologiens anglicans pour former un groupe de dialogue. »

Cette reconnaissance est arrivée par une ancienne élève, Jane Alexander, évêque du Diocèse anglican d’Edmonton. Elle lui annonçait par lettre qu’on venait de lui décerner cette distinction. En effet, lors de sa longue carrière, il a souvent enseigné à des étudiants d’autres confessions religieuses, dont à de nombreux anglicans. Jane Alexander a d’ailleurs été l’une de ses étudiantes, dans les années ’90. Le frère Don précise qu’il conserve un excellent souvenir du passage de l’évêque Alexander dans sa classe.

Le père Don a enseigné au Newman Theological College d’Edmonton pendant 50 ans. Maintenant retraité, il garde en mémoire de beaux échanges enrichissants avec ses étudiants. Lui qui les a toujours tenu en affection, il a aussi eu à coeur de les aider à grandir, tant de manière académique que personnelle. Durant toutes ces années d’enseignement, c’est principalement la christologie qu’il a enseignée, c’est-à-dire la théologie dogmatique chrétienne qui étudie la personne, la doctrine et l’oeuvre de Jésus-Christ. En d’autres mots, c’est l’étude qui met le Christ au centre de tout.

 

Julie-Isabelle Baribeau