Holy Spirit Province Saint-Esprit
Franciscans of CanadaFranciscains du Canada

Ordo Fratrum Minorum

Rise Up, Les franciscains à la rencontre de la jeunesse catholique

Rise Up, Les franciscains à la rencontre de la jeunesse catholique

 

Pour la jeunesse catholique canadienne, Rise Up est l’équivalent d’un concert rock. C’est l’endroit rêvé pour partager sa foi et s’inspirer de celle des autres.

Organisé annuellement par la Catholic Christian Outreach (CCO), il s’agit de l’un des plus importants événements de la sorte au pays. Chaque année en décembre, le congrès national de la CCO réunit pendant 3 jours entre 1500 et 2000 jeunes adultes, hommes et femmes, dans une ville canadienne différente.

En cette année de pandémie, un rassemblement de la sorte aurait très bien pu tout simplement  être annulé. Heureusement, la fête 2020 a tout de même eu lieu, mais virtuellement. De chez eux, des jeunes catholiques de partout au Canada se sont présentés devant leur écran d’ordinateur avec le désir de poursuivre l’aventure. 

Il en a été de même cette année pour quelques frères franciscains qui avaient participé dans les dernières années à l’une ou l’autre des éditions de ce colloque. Certains sont des habitués, comme c’est le cas pour le frère Carlos Ona qui prend régulièrement part à Rise Up depuis 2014. Joachim Yoon s’y est aussi rendu à quelques reprises. Dan Gurnick a quant à lui répété l’expérience encore cette année.

Pour la première fois, le frère Gabriel Lacerte a participé à l’événement en ligne de 2020. Impressionné par l’ampleur de l’événement, il dit avoir trouvé sa première participation fort enrichissante, et a appris  de l’expérience des autres participants. Rise Up rassemble des centaines de jeunes adultes à majorité laïcs mais parmi la foule se trouvent plusieurs jeunes religieux et religieuses de diverses congrégations. Faire la rencontre d’autres jeunes adultes qui ont fait le même choix de vie que soi s’avère très motivant.

Pour les frères, Rise Up permet de rencontrer la jeunesse étudiante catholique.

L’idée est de prendre le pouls de la jeunesse. Voir et sentir ce qui s’y passe. Côtoyer les participants de tout horizon. Pour cela, ils assistent aux conférences, participent aux sessions de discernement, se mélangent à la foule, reçoivent des témoignages personnels de foi, participent aux liturgies.

Promouvoir la vie franciscaine est aussi un aspect important de leur participation. C’est pourquoi ils tiennent généralement un stand promotionnel voué à mettre de l’avant le charisme franciscain et à favoriser les discussions animées. Parler de la vocation franciscaine, c’est d’ailleurs ce qui anime Dan Gurnick: accompagner un jeune qui se questionne, cheminer avec lui à travers son discernement. Pour le frère Dan, discuter de l’aventure de la foi est un enrichissement mutuel. « J’apprécie cet événement parce qu’il nourrit les jeunes adultes dans leur foi. »

En écoutant les frères raconter leurs expériences vécues à Rise Up au fil du temps, on sent toute l’effervescence qui se dégage de ces réjouissances. La fébrilité manifestée par ces jeunes est palpable. Leur dynamisme et leur vitalité le sont tout autant.

Le frère Carlos résume le type d’énergie libérée dont il est témoin lors de ses participations à Rise Up. « Si vous voyiez comment les jeunes sont en feu et inspirés à vouloir faire une différence dans le monde d’aujourd’hui ».

Pour entrer en contact avec les jeunes congressistes présents à Rise Up cette année, il fallait trouver de nouveaux moyens pour communiquer avec eux et surtout pour retenir leur attention. Carlos Ona a eu l’idée d’utiliser des outils de communications actuels pour garder le contact avec ce bassin important de jeunes croyants. « J’ai créé un forum de clavardage en ligne sur la plateforme Zoom et j’ai ensuite publié ce lien sur celui de Rise Up de sorte que les gens puissent le voir. J’ai été surpris du nombre de personnes qui ont répondu et qui sont venues clavarder. C’était très intéressant. »

 

Julie-Isabelle Baribeau